Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

02/04/2010

C'est du vin ....

C'est du vin disait la pub, mais de quoi parlait-elle ? De la Rodenbach pardi. Depuis les producteurs de vin ou les sociétés de protection des consommateurs ont mis fin à cette pub, mais la Rodenbach, elle, existe toujours.

S'il y a bien une bière qui n'aurait pu naître qu'en Belgique, c'est la Rodenbach. Il fallait que le brasseur de Roulers ait un amour immodéré pour la bière et une volonté d'anoblir ce produit pour créer la Rodenbach. Il n'est pas tombé dans la facilité en sucrant son produit, en diminuant le temps de maturation ou en laissant tomber les foudres en chêne pour des cuves de maturation en inox.

Et quand il décide d'affiner son produit, il crée une Rodenbach grand cru qui ne relève ses secrets qu'à ses plus fidèles admirateurs. Je ne parle même pas du vin de céréales, concentré de Rodenbach, un produit anti-marketing par excellence.

Bref, comme vous l'avez compris, je suis un grand admirateur de cette bière et je vous encourage vivement à faire l'effort de la découvrir et de la déguster (et sans grenadine par pitié). Si vous passez par la Côte belge (ou de Kust), n'hésitez pas à aller chercher votre petit sachet de crevettes grises à décortiquer, installez vous sur une terrasse (même s'il y a un peu trop de vent) et commandez une Rodenbach 33. Et puis, prenez le temps de savourer l'instant.

Vous êtes à Coxyde ! Profitez en, rendez-vous à la brasserie Noa, en face de l'arrêt de tram. On peut encore y déguster une Rodenbach Alexander qui n'est plus brassée depuis au moins 10 ans. Elle a terriblement bien vieilli. Vous y trouverez aussi le vin de céréales (mais je le conseille à un public averti).

http://rodenbach.be/rodenbach.php

10:24 Publié dans bières | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rodenbach

Les commentaires sont fermés.