Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/12/2009

Vive le houblon

Cette année la brasserie Lefebvre à Quenast a mis en vente une nouvelle bière, la Hopus. Lefebvre produisait des bières honnêtes telles que la Barbar ou la Floreffe. Avec la Hopus, ils ont réussi un coup de maître.

Ces dernières années, il y a un regain très important des bières plus spécifiques, plus complexes et plus amères. Après nous avoir abreuvé de bières fruitées et sucrées, plus faciles à vendre aux non-connaisseurs, toute une série de brasserie ont décidé de redévelopper des produits plus complexes. Et c'est tant mieux.

La Hopus est une bière blonde, refermentée en bouteille, à haute teneur en alcool. On peut la classer dans la même catégorie que la Duvel ou la Hapkin. Sa particularité est l'utilisation de 5 houblons différents durant le brassage. Cela lui apporte une amertume prononcée mais très subtile. On y détecte aussi des touches fleuries et herbacées.

Elle est présentée en bouteille de 33 cl avec une capsule mécanique. Elle est servie dans un grand verre tulipe avec une belle mousse épaisse. ce verre est accompagné d'un petit verre "shooter" dans lequel on verse le "cul" de la bouteille. C'est évidemment du marketing, mais ce n'est pas inutile. Dans le shooter la fin de la bouteille se réchauffe pendant que l'on termine son verre. On finit alors avec un petit coup plus amer qui nettoie la bouche.

J'aime beaucoup cette bière. Elle est très rafraîchissante et, malgré sa haute teneur en alcool, se boit très facilement.

http://www.brasserielefebvre.be/produits.php?pro=hopus

07:10 Publié dans bières | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hopus, lefebvre, quenast

09/11/2009

Une bière hennuyère

En relisant ma prose (hé oui, je ne suis pas comme ses acteurs incapables de regarder les films dans lesquels ils jouent). Je me faisais la réflexion, que le premier post que je consacre uniquement à une bière, concerne une bière bruxelloise. Si je n'ai rien contre les Bruxellois et si j'adore la gueuze traditionnelle, je me suis quand même dit : "Mazette, Thierry, toi qui affirme sans cesse ta fierté d'être Hennuyer, toi qui te targue d'être un connaisseur en bière, toi qui chante les louanges des bières artisanales, tu n'as pas encore parlé des Saisons ... " (oui, je sais je peux être très dur avec moi).

Donc, les Saisons, bières typiques du Hainaut. Ce qui est passionnant et intéressant dans le monde brassicole belge, c'est la diversité des styles de bière. Beaucoup de régions ont développé un style de bière, comme les bières rouges du côté de Roulers, les blondes styles Duvel en Flandre orientale, les gueuzes à Bruxelles etc. C'est, à mon sens, une des plus grande force des bières belges, c'est cette diversité.

En Hainaut, où l'on trouvait beaucoup de carrières et pas mal de ferme agricole, les brasseurs ont développé des produits permettant d'étancher une grande soif, provoquée par la chaleur et la poussière. Il fallait quelque chose de rafraîchissant, de là sont arrivées les bières de type saisons. Il s'agit donc de bières blondes ou ambrées, relativement amères, non sucrées et goûteuses. On en trouve quelques-unes en dehors du Hainaut, mais la plupart et les plus connues sont brassées dans le Hainaut et plus particulièrement dans la partie occidentale de la Province.

Ma préférée est la Saison Dupont, brassée à Tourpes. Il s'agit d'une pure merveille, d'une subtilité et d'un équilibre parfait. Dupont utilise en outre, une levure très gouteuse qui fait toute la spécificité de ses produits (on dit même dans le milieu que la personne qui peut travailler avec la levure de Dupont est béni des dieux). c'est cette même brasserie qui brasse la Moinette et la Bons voeux. Ce sont toutes des bières qui vieillissent très bien en plus.

Il y a aussi la Saison d'épaûtre de la brasserie Moneuse à Blaugies (j'ai déjà parlé du restaurant adossé à la brasserie). La brasserie St Feuillien au Roeulx a aussi développé sa propre Saison que l'on peut se procurer difficilement car elle n'est pas destinée au marché belge (les vandales). On ne peut pas passer non plus à côté de la Quintine (qui pour moi est aussi une saison) et qui est brassée à Ath.

http://www.brasserie-dupont.com/dupont/

http://www.st-feuillien.com/

http://www.brasseriedeblaugies.com/

http://www.brasserie-ellezelloise.be/

21/10/2009

Une bière sauvage

Pourquoi parler de bière sur un site consacré à la gastronomie et aux restaurants. Hé bien, pour moi, c'est pour le moins évident. A mon sens, les bières font tout autant partie de la gastronomie que le vin. On entend encore trop souvent que le vin est un produit noble, complexe, délicat, alors que la bière est populaire (dans le sens négatif du terme), simpliste, facile ... En plus d'être très franco-françaises, ces assertions sont complètement fausses. Je connais des bières d'une complexité et d'un équilibre qui surpassent bien des vins.

Et justement, je souhaiterais vous en présenter une. Il s'agit de la "oude gueuze" brassée par 3 fonteinen. Pourquoi celle-là ?

1° parce que je suis sur mon blog et que je fais encore ce que je veux ! Hein dis !

2° parce que j'en ai bue ce week-end et que ça m'a donné vachement envie de vous en parler.

3° parce que c'est un très bon exemple de bière à terroir, complexe, complètement à l'opposé des stéréotypes que l'on entend trop souvent.

La gueuze (en tous cas la vraie gueuze, je ne parle pas des produits Vandenstock donc...) est la dernière bière dite sauvage. Cela signifie que sa fermentation est naturelle et n'est pas provoquée par l'adjonction de levure ou d'autres ferments par le brasseur. La fermentation est provoquée par les bactéries que l'on retrouve dans l'atmosphère ; et pas n'importe quelle atmosphère, mais seulement celle de Bruxelles et de sa proche périphérie. C'est pour cela que je dis que cette bière dispose d'un terroir.

Il s'agit d'une bière magnifique, pour autant que l'on apprécie les produits non standardisés. Beaucoup d'arômes (de ferme notamment, comme certains grands bordeaux), une très belle longueur, des saveurs incomparables, un véritable plaisir. A découvrir absolument.

http://www.3fonteinen.be/index_f.htm

08:05 Publié dans bières | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gueuze, drie fonteinen