Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/11/2009

Comment démolir un bon moment

Je ne sais pas si c'est le temps ou le fait que j'ai été un peu moins au restaurant ces derniers, mais je vais encore me plaindre un peu en vous contant une petite expérience.

Nous nous rendons dans un restaurant à grillade où nous avons quelques habitudes. C'est bien la 4ème ou 5ème fois que nous y allons et nous n'avons jamais été déçu. Accueil sympathique, bonne viande et prix très raisonnable. Nous commandons une Côte à l'os et précision bien qu'elle soit servie bien saignante (pour moi, une côte à l'os, c'est saignant, si vous n'aimez pas la viande de boeuf saignante, prenez du veau ou du porc ...).

Au moment où la pièce de viande est servie, elle est trop cuite. Nous le signalons à la serveuse et demandons une viande saignante. Là-dessus, la patronne avertie par la serveuse râle un peu, renvoie tout en cuisine, décide de ne plus nous adresser la parole. Quand on nous sert enfin notre viande cuite comme il le faut, plus d'accompagnement ... Nous réclamons et nous recevons une petite salade rapidement assaisonnée et non plus les crudités habituelles qu'on nous avait servies la première fois...

On a terminé notre plat, on a payé et on a décidé de ne plus y retourner. J'ai trouvé la réaction de la patronne édifiante. Alors que nous avions un bon contact avec cette personne, parce que nous avons réclamé ce que nous avions commandé, cela a presque été la guerre. A tel point que j'étais gêné d'avoir fait la réflexion (et là où il y a de la gêne, ...) alors que ceux qui devait être gêné, c'est bien les restaurateurs qui n'ont pas été capable de me servir une viande saignante. je peux encore comprendre une erreur, on s'excuse alors et on se débrouille pour réparer cette erreur. ici, on nous a bien fait comprendre que nous étions des emmerdeurs.

Non seulement, ils ont perdu notre clientèle, mais aussi celle de proches que se rendaient régulièrement chez eux...

PS : bon promis, la première fois je ne parlerai que d'expériences magnifiques ayant enflammé mon imagination et flatté mon palais

16/11/2009

La complainte du blogger gastronome

J'ai envie d'aller au Karmeliet de Peter Goosens,

J'ai envie d'essayer le Fox à La Panne,

Je n'ai encore jamais été au Chateau du Milord à Ellezelles,

Je voudrais retourner au Prieuré St-Géry pour voir si c'est toujours aussi bon,

Je voudrais aller au Canada pour me rendre dans un restaurant où l'on sert le homard à volonté,

Je ne trouve plus de friteries qui sert de vraies frites maisons près de chez moi,

J'aimerais, comme Jean-Luc Petitrenaud, être ami avec plein de restaurateurs qui m'ouvriraient leur cuisine et me préparaient plein de petits plats,

Je participerais avec passion à un barbecue en Argentine,

Je suis nostalgique d'un kouign-aman tiède, croquant, fondant et savoureux,

Je n'ai plus mangé de ris de veau depuis plus d'un an,

Je n'ai plus accès à Cuisine-TV,

Bref, je suis bien à plaindre ;-)

11:17 Publié dans humeur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : envies