Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/09/2009

Dimitri où es-tu passé ?

Hé bien ce week-end, je suis retourné chez Dimitri, un restaurant sis à Quaregnon qui avait connu son heure de gloire il y a 3 ou 4 ans en décrochant une étoile au Michelin (perdue entre temps je pense).

C'est un restaurant où je n'ai jamais connu de mauvaises surprises. On y sert une cuisine raffinée, goûteuse et relativement originale. Ce n'est pas un restaurant qui veut révolutionner les choses, mais qui fait de bonnes choses, convenablement. Je me souviens d'une sauce au beurre accompagnant du homard et des copeaux de foie gras à tomber par terre. C'est quandf même plus original que l'Assiette au beurre à Frameries par exemple.

Et puis, il y avait aussi le patron, Dimitri. Un fameux personnage d'origine grecque, haut en couleur. Alors tout le monde n'aime pas, mais moi je trouve plus agréable d'avoir un chef de salle qui n'hésite pas à parler, à réagir, ... Quelqu'un qui n'est pas transparent. C'est lui qui a transformé le resto grec du père en temple de la gastronomie (oui, c'est un peu pompeux, mais il y a quand même une Victoire de Samothrace qui trône au milieu de la salle) Or, il aurait remis ses parts et ne travailleraient plus dans son restaurant. C'est, à mon humble avis, bien dommage.

Nous avons donc choisi le menu à 55 €. Mises en bouche avec, entre autres, un cappuccino de velouté de champignon aromatisé à la truffe très réussi. Première entrée, un bouchon de pétoncles avec tartare de saumon fumé et frais, sur une salade de Mesclun et accompagné d'une sauce aigre : pas mal du tout, surtout au fur et à mesure de la dégustation accompagnée d'un vin qui mettait très bien les saveurs en valeur. Ensuite, homard grillé sur un lit d'épinards et une sauce au beurre vanillée. La sauce était très réussiée, très équilibrée, par contre, j'ai trouvé le homard trop caoutchouteux. je dois avouer qu'à ce moment du repas, nous étions plutôt mitigés, pas encore déçu, mais j'avais déjà connu mieux chez Dimitri.

Heureusement, le plat était très réussi. Nous avions choisi un carré de barbue avec une escalope de foie gras poelée sur une purée à l'huile d'olive et une réduction de pinot noir. Je dois dire que j'ai retrouvé ce que j'aime chez Dimitri dans ce plat. Quelque chose de fin, d'original et un très bon mélange de saveur.

Enfin, le dessert était une variation sur le café très réussie.

Donc, on a plutôt été content. Mais on s'est aussi dit que la prochaine fois, on choisirait plutôt à la carte où les plats avaient l'air plus originaux.

http://www.dimitrirestaurant.be/default.cfm?langue=FR

14/09/2009

Un peu de gastronomie

Je me rends compte que je n'ai pas encore évoqué un "grand" restaurant gastronomique depuis le début de ce blog. Pourtant, j'en connais quelques-un (et oui, je ne me contente pas de frites, de moules ou de cuisine italienne). Le dernier dans lequel je me suis rendu est l'Impératif à Maisières.

En ce qui concerne l'endroit, je trouve le restaurant très réussi. La décoration est très jolie, inventive sans être kitsch ou envahissante.

Le service est à la hauteur de l'endroit et de la cuisine. Mention spéciale au sommelier. Un type très sympa avec lequel on peut se laisser mener en toute confiance. C'est d'autant plus important que le menu principal est un menu surprise. De plus, il n'y a pas de proposition de vin, il faut donc complètement faire confiance au sommelier.

La cuisine enfin. Le restaurant se présente comme un incontournable de la cuisine de la mer, mais les amateurs de plateaux de fruits de mer et autres soles meunières risquent bien d'être déçu. On est très loin de la traditionnelle cuisine de la mer du nord. Ici, c'est l'innovation, la recherche du goût, les mariages inédits qui sont recherchés. A titre d'exemple, je me souviens d'un carpaccio de langouste accompagné de pata negra ou d'un bouillon de poisson avec un morceau de saucisse italienne. Le chef n'hésite pas non plus à accompagner certains poissons avec du fromage. Notons aussi que la carte propose autre chose que du poisson.

Avec cette cuisine on entre dans un monde où ce qui compte, c'est la saveur des aliments, l'explosion des goûts en bouche et la longueur de cette bouchée. On se délecte de chaque bouchée.

Évidemment, les tarifs sont à la hauteur. Peut-être légèrement trop élevé (et encore). Mais il s'agit clairement d'un restaurant d'exception.

 

http://sites.resto.com/limperatif/index.cfm

11/09/2009

Olé Torero

Hé non, je ne compte pas m'étendre sur les corridas et autres matadors. On est quand même dans un blog sur les restaurants et la cuisine hein.

Je ne compte pas parler non plus de la cuisson et de l'assaisonnement des "corones", qu'il s'agissent de celles d'un taureau ou d'un torero.

En fait, nous avons été manger dans le bar à Tapas de Mons. C'est une adresse que je connais depuis plusieurs années et je n'ai jamais été déçu. D'abord l'endroit. Il s'agit d'une ancienne maison du centre de Mons. Elle a été transformée en bar espagnole sans trahir le bâtiment. La décoration est très réussie. Les toilettes sont superbes. Vous me direz "Thierry tu n'exagères pas un peu là, on a compris que c'était joli, de là qualifier les toilettes de superbes... " Hé bien, non et j'insiste. Les toilettes sont dans les caves de la maison et on a l'impression de se rendre dans des oubliettes chics...

La cuisine ensuite. Des tapas et encore des tapas. On a le choix entre une trentaine de tapas, ça va des calamars frits au plat de lentilles en passant par la paëlla, les différentes croquettes au fromage, les mini boulettes à la tomate, les tortillas, etc. Il y en a vraiment pour tous les goûts. En outre, ils proposent des formules 3+1, ça veut dire que vous choisissez un tapas et le chef choisit les 3 autres. Donc à plusieurs on a très rapidement un très large assortissement de tapas. Et tout cela pour 10 € par personne. Notons aussi que la sangria est tout à fait réussie.

Une adresse idéale pour y aller entre copains et copines dans une ambiance exotique. Olé.

 

http://www.mybar.be/fr/mons/bar-a-tapas.html