Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/01/2011

Ou d'autre alors ?

Petit dîner dominical en famille le week-end passé. Nous avons choisi la brasserie-restaurant "Nulle part ailleurs" à La Louvière. Ce restaurant remplace le Vin sur Vingt, magasin de vin qui proposait aussi une restauration (on pouvait se faire servir le vin du magasin à l'époque).

Le restaurant est situé dans un ancien atelier d'un garage. La décoration est très réussie, mélangeant des éléments du décor du garage avec un mobilier plus moderne (mention spéciale aux anciens radiateurs de fonte en boucle). L'accueil pourrait être un peu plus professionnel, mais c'est compensé par la sympathie du personnel.

La carte est variée et propose des plats assez classiques. Elle fait la part belle à la cuisine italienne (pâtes, escalopes, carpaccio,...) mais propose aussi de la cuisine française. Nous avons gouté un croustillant d'escargots avec de très bons escargots, des coquilles St jacques sur un lit de courgettes et des scampis avec une crème au chicon. Sans surprise, mais très bien réalisé.

Ensuite, j'ai dégusté une entrecôte de boeuf avec roquette, parmesan et crème balsamique (j'ai pas mal hésité avec l'escalope truffata), pendant que mes convives goûtaient un très beau festival de pâtes (avec notamment des raviolis parfumés à la truffe) et un filet pur avec une sauce au foie gras. La sauce était délicieuse, par contre, la viande n'était pas du filet pur, mais plutôt un beau steack (pourquoi indiquer filet pur alors !! ).

Enfin, nous avons terminé par un sabayon au porto très réussi (pas de liquide, pas de grumaux d'oeuf).

Comment conclure : nous avons apprécié, mais il ne s'agit pas d'un restaurant qui laisse un souvenir impérissable. Le rapport qualité-prix est très honnête. Une bonne table pour un dîner dominical familial.

11/01/2011

Un souper

Salut à tous. D'abord, bonne années, meilleurs voeux et la santé (surtout la santé, hein, c'est le principal) et tout et tout à tous.

Ensuite, une petite note. Dans un premier temps, je voulais revenir sur mon réveillon, vous donner quelques recettes (dont celle d'un homard grillé au beurre de pastis), vous dire tout le bien que je pense de mon pâtissier. Hélas, beaucoup de boulot et pas trop le temps de m'étendre. Je préfère dès lors remettre cette note à plus tard afin de bien la trousser (et puis, on a un an avant le prochain réveillon)(waaaouh, je commence à avoir le même genre d'excuses que les bloggers BD que je suis).

Par contre, je m'en veux aussi beaucoup de ne plus trop poster. Donc, un post sur un nouveau petit resto (nouveau pour moi, car ça doit bien faire 3 ans qu'il est ouvert). Il s'agit du Charlie's dinner qui est situé à Nieuport (tout près de l'appartement où je crèche lorsque je suis à la mer). Il s'agit d'un petit restaurant (une vingtaine de couverts maximum) qui n'est ouvert qu'en soirée (pratique, il est ouvert jusqu'à 23h00 en saison, 22h00 en d'autres temps). La décoration est sobre mais plaisante. Le service est correct, souriant et poli, mais on aurait souhaité qu'il soit un peu plus chaleureux.

La carte propose surtout des classiques comme le vol au vent, les carbonnades ou la blanquette. On trouve aussi, l'indémodable sole meunière ou d'autres poissons comme la lotte. Il s'agit d'un type de restaurant que l'on trouve assez régulièrement en Flandre et bien moins en Wallonie ou en France. Le chef a décidé de ne pas trop en rajouter sur l'originalité. Il préfère se concentrer sur des recettes qu'il connaît bien, mais en les réalisant avec de très bons produits et dans les règles de l'art. A première vue, on pourrait trouver les prix un peu surfait, mais une fois qu'on a l'assiette devant soi, on comprend mieux. Les produits sont toujours de première qualité et très bien servis. Ainsi, j'ai gouté de véritables croquettes aux crevettes maison non surgelées et bien goûteuses. Suivies d'une queue de lotte conséquente sur une véritable purée (et pas une mousseline comme cela arrive trop souvent grrrr) et des poireaux avec une bonne sauce au beurre. Christelle avait choisi un vol au vent façon grand-mère avec du ris de veau.

Cela fait du bien parfois ce genre de cuisine. Je trouve qu'il y a parfois un certain snobisme dans la cuisine qui consiste à dénigrer ce genre de plats. Pourtant, on s'est régalé.

22/12/2010

Un traiteur sachant traiter ....

Depuis un peu moins d'un an, un traiteur, offrant aussi une table d'hôte, s'est installé à Frameries. Il s'agit de l'atelier gourmand. En plus d'organiser des buffets et des repas de fête, le chef, Xavier Adam, propose aussi un plat du jour à 9 €. Nous avons gouté un très bon cassoulet (avec, en plus des lingots, des lentilles !) et une cuisse de canard farcie très agréable. Nous sommes devant un chef qui aime ce qu'il fait. Un véritable artisan.

Cette découverte nous a bien donné envie de tester sa table d'hôte qui est dressée dans son magasin. La carte reste simple sans être simpliste. Elle est modifiée chaque mois.

Une bonne petite adresse qui pourrait bien vous surprendre.

PS : nous y avons commandé nos mises en bouche pour le nouvel an, je vous dirai si elles ont répondu à notre attente.