Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/08/2010

Souvenirs de vacances 1

Et voilà, c'est fini, terminé, clôturé, mes vacances sont arrivées à leurs termes. Le temps n'a pas toujours été de la partie, cela nous a parfois obligé à trouver des solutions à l'abri, et où est-on le mieux à l'abri que dans un restaurant ?? (ouaiis, je sais, c'est un peu tiré par les cheveux comme excuse pour expliquer le nombre de fois qu'on a été au resto, mais bon ...).

Donc, pas mal de découvertes de restaurants et plus particulièrement en France. Je vous concocte donc quelques post à propos de ces découvertes.

Commençons par une très jolie découverte à Gap, dans les Hautes Alpes. Il s'agit du Pasturier. Un restaurant qui propose une cuisine française gastronomique. Avant de partir en vacances, nous avions trouvé de très bonnes critiques sur internet à propos de ce restaurant et nous n'avons pas été déçus.

Si la salle du restaurant est très classique et sans originalité, nous avons eu la chance de souper sur la terrasse arrière du restaurant qui donne sur une placette calme et agréable du centre de Gap. Comme d'habitude, nous ne nous sommes pas contenté du menu le moins cher :-) Nous avons choisis un baby homard servi sur un jus de carcasse avec un gratin de corail et de pattes du-dit homard, un carré d'agneau servi sur un jus à la lavande accompagné de petits légumes poëlés et d'une brochette de rognon au cumin, des fromages affinés ou frais de la région et enfin une tarte folle à l'aubergine confite et au coriandre.

Nous n'avons pas été déçu. Il s'agit d'un restaurant où on privilégie le goût. J'en veux pour preuve les petits champignons marinés servis avec l'apéro. Une petite attention qui annonce la couleur. Ici, on favorise le goût. Le jus de carcasse qui accompagnait le homard était aussi très goûteux, et le plat principal était très réussi. Aucun élément ne prenait le dessus. Il y avait une véritable harmonie entre les saveurs. L'agneau était cuit à la perfection.

Pour terminer, les fromages étaient très bien choisis et le dessert était un véritable point d'orgue au repas. La tarte, acompagnée d'une boule de sorbet à la rhubarbe était très réussie. On était clairement devant un dessert, mais avec des arrières goûts de légumes délicieux. L'appelation "folle" vient du fait que le chef rajoute ce sucre qui éclate dans la bouche, mais oui, vous savez, ces petits sachets qu'on achetait quand on était jeune et qui explosait dans la bouche.

Seul bémol, l'absence de vin plus abordable à la carte. Les propriétaires ont constitués une très belle cave, mais j'ai trouvé dommage qu'ils ne proposent pas quelques petits vins de pays un peu moins chers.

Enfin, le prix, le menu s'élevait à 42 € Ce qui, à l'aune de ce que je connais en Belgique, me semble assez raisonnable.

PS : il semble que le lien ne fonctionne pas. Le restaurant se situe Rue Pérolière 18 à 0500 Gap. Tel : 04 92 53 69 29

26/07/2010

Un petit couscous

Enfin, quand je dis un petit couscous, c'est une façon de parler, car on ne peut pas dire que j'avais encore faim lorsque je suis sorti du Fleurs d'oranger à Dour. J'étais ravi aussi.

Donc, il s'agit d'un restaurant qui propose une cuisine du maghreb. On y trouve surtout des couscous et des tajines. Nous avons essayé le couscous, il était délicieux. Un très bon bouillon, goûteux, légèrement sucré et très bien épicé. La viande était très bonne aussi. Entre autres,un jarret d'agneau bien viandeux et cuit dans le bouillon.Christelle avait choisi la brochette qui était très bien aussi.

Certaines tajines donnaient bien envie aussi. Ainsi, j'ai repéré une tajine de kefta à l'oeuf et une autre de thon à l'huile d'argan qui m'ont aussi sacrément fait de l'oeil.

En amuse bouche, nous avions pris une assiette de merguez très bien servie.

L'endroit est assez joli. Les propriétaires ont su éviter le kitsch que l'on retrouve bien souvent dans ce genre de restos. On peut aussi manger dans une pièce décorée en tente berbère, mais je ne l'ai pas vue de mes petits yeux. Un bon point aussi pour le personnel très sympathique. Il faut noter aussi que malgré l'affluence (ils ont l'air de connaître un sacré succès), les temps d'attente était tout à fait convenable.

Enfin, les prix, 19 € pour un couscous royal (jarret, merguez, cuisse de poulet et côte d'agneau). C'est très raisonnable et la viande était très bonne.

Donc, pour un bon moment couscous, voici une bonne adresse, si vous êtes dans la région. Pas de mauvaises surprises donc

19/07/2010

Une jolie verrière

Il y a quelqu'un ?

.....

Hou hoooouuuu

.....

Il y a personne ?

.......

Ca m'a l'air bien vide et silencieux ce blog ....

blang blang

Ah, j'entends quelque chose, il y aurait quelqu'un alors...

Mais oui, il y a encore du monde. Mais bon, ce sont les vacances pour tout le monde hein. On lève un peu le pied quoi. Et pourtant, on continue à fréquenter de nouveaux restaurants. C'était le cas la semaine dernière, avec la découverte de la Verr'hier à Mons. Il s'agit d'un bar lounge-restaurant.

Première impression en entrant, c'est très beau et très réussi. Il s'agit d'une cour intérieure qui a été recouverte d'une grande verrière. C'est assez impressionnant et très réussi. La décoration, lounge et cosy, est aussi très réussie.

le service est aussi très sympathique et professionnel. Les garçons sont attentifs et ne se contentent pas de passer les plats.

Nous avons choisi le lunch du jour, une salade de scampis ou une baguette au camembert grillé, ensuite de la dorade sur un lit de risotto au safran. Enfin, une coupe de fruits frais à la menthe. Avant cela, nous avons pu déguster un cocktail-apéritif très réussi. J'ai gouté un cocktail à base de bourbon, de citron vert et de menthe...

Le menu était tout à fait correct. la salade de scampis était goûteuse et les scampis étaient très bien cuits. Le poisson était très bon aussi.  Petits bémols, le temps mis pour recevoir le plat principal, près d'une demie-heure après l'entrée, c'était trop long. Ensuite, la différence de quantité entre les 2 assiettes, l'avait pas vraiment le compas dans l'oeil le cuistot. Sinon, pour 15 euros, nous avons été correctement servi.

En conclusion, nous avons passé un très chouette moment et on y retournera, pour y manger mais aussi pour y déguster un cocktail.

11:06 Publié dans restaurants | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : la verr'hier, mons