Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/03/2011

Bière maison

Comme vous avez déjà dû vous rendre compte, je suis amateur de bière :-) Mais ne croyez pas que je me contente d'en boire, j'en fabrique aussi. Et oui, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce n'est pas si difficile et l'investissement n'est pas si important. En plus, il existe des kits qui permettent de commencer en douceur et de voir si l'aventure vous plaira.

houblon.jpg

Alors par quoi commencer ? Peut-être par un petit rappel des principes de la fabrication de la bière.

La bière, c'est d'abord des céréales, qui moulues et portées à certaines températures dans de l'eau (c'est le brassage) vont fabriquer du sucre (je sais je simplifie, mais on est pas à un cours de chimie). Ce jus sucré (le moût) va être filtré, ébouillanté, aromatisé avec du houblon et ensuite refroidi. On y ajoutera alors de la levure qui transformera les sucres en alcool. Un mec bien cette levure car il ne se contente pas de ça, dans une seconde étape, il va fabriquer les gaz qui permettront à notre bière de pétiller et de mousser.

Comme vous le constatez les principes sont assez simples. Evidemment, il faut être assez précis en ce qui concerne les températures, il faut du matériel, des bouteilles, des capsules etc.

C'est pour cela qu'il existe des kits qui permettent de sauter certaines étapes. Evidemment, cela restreint votre champ d'action et ça ne donne pas les mêmes résultats qu'une bière brassée de A à Z, mais comme je le disais, c'est un bon début.

le premier type de kit vous permet d'éviter les 2 premières étapes. Il ne vous reste plus qu'à réaliser la fermentation et la mise en bouteille. Ce kit se présente sous la forme d'une boîte de conserve qui contient une sorte de mélasse à diluer. kit bière.jpg

Le second type de kit, les kits extrait de malt, vous permet d'éviter le brassage. Vous commencerez dès lors après la filtration du moût. C'est déjà plus intéressant car vous pouvez jouer sur les types et quantité de houblon, ainsi que sur l'ajout éventuel d'épices.

La troisième étape consiste à tout faire soi-même. C'est-à-dire, moudre son malt, le brasser, le filtrer, faire bouillir le moût etc Evidemment, ici, vous pouvez influer lors de toutes les étapes. Je ne vous dis pas le plaisir de déguster sa première bière brassée avec vos petites mains...

Où trouver les ingrédients me demanderez-vous ? Rien de plus simple, il existe un magasin, brouwland, qui propose tous les kits, ingrédients et matériels nécessaires. Ce magasin à des accords avec Aveve, il est donc assez facile de trouver un dépôt à proximité de chez soi. Enfin, je vous recommande chaudement le forum "brassage amateur" où vous trouverez de nombreux conseils et des gens capables de vous aider.

PS : petit concours : quel est le mot, qui n'a aucun lien avec un terme de brassage, que je cite le plus souvent dans cet article (un fabuleux cadeau au premier qui répond).

12/10/2010

Hop, hop, hop

Attention, attention, ceci est un message urgent. La brasserie Moortgat a décidé de brasser à nouveau la Duvel Tripel Hop. Vu le succès qu'elle a connu en 2007, je vous conseille de vous précipiter dans votre Colruyt (qui devrait être la seule grande surface à en disposer) et d'en acheter quelques unes...

C'est quoi cette Duvel tripel Hop me demanderez-vous ? Et moi, bon Prince, de vous répondre : "Quoi, mon ami (et oui, je vous appelle "mon ami") tu ne te souviens pas de cette superbe édition limitée de Duvel brassée avec 3 houblons différents (et délicatement je vous rappellerai le nom des 3 houblons : le Saaz-saaz, le Styrian Golding et l'Amarillo). Tu ne te souviens pas des merveilleux arômes de cette bière, du parfait équilibre qu'avait su atteindre le brasseur. De cette magnifique amertume, qui sans aucune agressivité, désaltérait le palais le plus exigeant."

"Souviens toi aussi de ma déception de n'en avoir acheté qu'une bouteille et de ne plus en avoir trouvé après que je l'eus dégustée... "

duvel tripel hop.jpg

Bref, dépéchez-vous d'en acheter avant que je ne passe par votre fournisseur et n'achète les dernières bouteilles !

PS : modification du 14/10/2010 : ce mercredi 13, je me précipite dans mon Colruyt de Jemappes. Surprise, pas de Duvel Tripel Hop. Je me dis qu'elle n'a pas encore été mise en magasin. Le lendemain je téléphone au service clientèle de Colruyt afin de savoir quand la Duvel Tripel Hop sera disponible. On me répond qu'elle n'est en vente que dans certaines filiales de Flandre, mais pas en Wallonie ...

Je dois dire que je n'ai jamais fort apprécié faire mes courses chez Colruyt. Ils me verront encore moins souvent.

PS 2 : modification le 14/10 à 14h00 : nouveau rebondissement. Après avoir envoyé un mail à Colruyt pour faire part de mon indignation (oui, oui, mon indignation, le mot n'est pas trop faible), je reçois une réponse m'annonçant que la Duvel Tripel Hop sera disponible dans le Colruyt de Jemappes à partir du 16/10/2010. Je ne sais pas si ce sera limité à ce Colruyt ou si les bouteilles arrivent dans les autres Colruyt à partir de samedi. En tous cas, si vous ne trouvez pas de Tripel Hop dans vos magasins, je vous encourage à contacter le service clientèle de Colruyt : telephone.rouge@colruyt.be

Grands dieux, avec le nombre de fois où j'ai répété le mot "Colruyt" dans ce post, je vais me retrouver en tête de Google chaque fois que quelqu'un va faire une recherche sur Colruyt ...

25/06/2010

Des brasseurs bruxellois

Oui, oui, je sais, il y a un bout de temps que je n'ai pas posté. Ce n'est pas l'envie qui manque, mais il y a un bout de temps que je n'ai pas découvert de resto qui vaille le coup (en fait, j'ai un peu ralenti mes visites culinaires ces derniers temps). Enfin, pour bien prouver que je ne vous oublie pas, voici un post sur une brasserie que vous devez absolument découvrir : la Brasserie de la Senne. tarasboulba.jpg

Il s'agit de 2 passionnés de bières et de brassage qui ont décidé de commercialiser leur production. Pour aller droit au but, je dirai qu'il y a très longtemps que je n'avais pas eu le plaisir d'une telle découverte. Il s'agit de bières de caractères, typées et goûteuses. Attention, jusqu'à maintenant, il y a très peu de concessions de marketing. Cela veut dire qu'il s'agit de produits qui plairont ou pas. Ces brasseurs ont décidé de faire le chemin inverse que celui suivi par les grandes brasseries, à savoir plaire au plus grand nombre.

Je disais donc, quel plaisir de goûter des produits différents, innovants et goûteux. Si vous aimez les bières amères, qu'il faut amadouer avant de les apprécier vous serez servis. Chaque gorgée apporte une nuance, une saveur nouvelle. On est bien devant un produit de passionné. stouterik.jpg

Enfin, je voudrais faire une mention spéciale aux étiquettes. Je les trouve magnifiques et très cohérentes.

Un seul regret, la difficulté de se procurer leurs produits en-dehors de Bruxelles ... saison.jpg